Test d'intolérance à l'histamine

Test d'intolérance à l'histamine

Analyse de la diamine oxydase (enzyme DAO)

Pourquoi faire un test d'intolérance à l’histamine ? Un carré de chocolat, un morceau de fromage, un verre de vin… et apparaissent des rougeurs, maux de ventre, écoulement nasal ? Autant de symptômes liés à l’histamine, gênants au quotidien. Dans le cas d’une intolérance, l’histamine, normalement détruite par l’enzyme diamine oxydase, continue à circuler dans le corps. Le trop-plein entraine alors une réaction inflammatoire matérialisée par les symptômes de réaction allergique. Votre alimentation joue ici un rôle crucial. Se tester à une intolérance vous permettra d’adapter votre régime alimentaire.

Le test d’intolérance à l’histamine, pour qui ? Chacun peut être touché, mais certains groupes sont plus à risques : les femmes, les personnes ayant des intolérances et allergies alimentaires croisées ou ayant une maladie intestinale.

Comment faire le test d’intolérance à l’histamine soi-même ? Le test de santé cerascreen® analyse la concentration de l’enzyme diamine oxydase (enzyme DAO) dans votre organisme. Le taux mesuré permet de conclure la présence ou absence d’une intolérance à l’histamine :

  • Test d’intolérance à l’histamine : analyse de la concentration de l'enzyme diamine oxydase dans le sang (enzyme DAO)
  • Prélèvement d'échantillon sanguin facile et rapide à faire chez vous, par vous-même
  • Analyse en laboratoire médical agréé
  • Résultats faciles à comprendre, envoyés en ligne 3 à 4 jours après réception au laboratoire
Prix régulier €59,00 TVA incluse Livraison gratuite
Icon Prod_1 ceraLivraison gratuite et rapide
Icon Prod_3 ceraUtilisation simple
Icon Prod_4 cera Droit de retour 120 jours

Information sur le test d’intolérance à l’histamine



Que vous apporte un test d’intolérance à l’histamine ?

Des symptômes de réactions allergiques alimentaires révèlent déjà que quelque chose ne va pas dans le corps. En cas d'intolérance à l'histamine, le corps n'est pas capable de décomposer suffisamment les amines biogènes qui sont absorbées par les aliments et formées par le corps lui-même. Cela laisse trop d'histamine dans le sang. Les symptômes liés à l'histamine se groupent en trois catégories - système cardiovasculaire, peau et appareil digestif. Ces symptômes peuvent aller de maux de tête à des attaques de type migraine, des palpitations, de la fatigue et des vertiges. La peau peut réagir avec des éruptions, des démangeaisons ou des squames désagréables. Le système digestif est malmené par des nausées, des douleurs abdominales de type crampe, des flatulences et/ou des diarrhées. Une barrière intestinale perturbée est aussi souvent à l'origine de ces symptômes de réactions allergiques alimentaires, liés à l'histaminose. Tout cela entraîne souvent un stress quotidien, par rapport à la nourriture - que manger face à une allergie à l'histamine ?

Le test d'intolérance à l'histamine cerascreen® est alors la solution si vous en avez assez de courir de médecin en médecin. Pour ce test, notre laboratoire n'a besoin que de quelques gouttes du sang, afin de pouvoir évaluer le dosage d'enzyme diamine oxydase. Un guide vous expliquera, étape par étape, comment prélever l'échantillon correctement et sans douleur. Vous recevrez des recommandations concrètes d'action et une liste d'aliments à éviter, pour savoir que manger en cas d'intolérance à l'histamine - aliments à faible teneur en histamine, afin de réduire les symptômes de réactions allergiques.

L'histamine, c'est quoi ?

Vos résultats du test d'intolérance à l'histamine

Dès que votre échantillon du test d'intolérance à l'histamine aura été évalué pour la concentration de diamine oxydase, vous recevrez votre rapport de résultats dans le compte utilisateur de votre espace client en ligne sécurisé ou sur l’app mycerascreen. Vous pouvez facilement consulter le rapport sur votre smartphone, tablette ou ordinateur et le lire sur papier si nécessaire.

Levez enfin vos doutes, par l’analyse de la concentration de l'enzyme diamine oxydase faite en laboratoire, sur une possible intolérance à l'histamine..Apprenez grâce à des recommandations faciles à utiliser au quotidien, comment diminuer les symptômes de réactions allergiques face à l'histaminose, par un régime alimentaire adapté - régime d'éviction, pour éviter les aliments riches en histamine.

Voir un rapport

Questions fréquentes sur le test d'intolérance à l'histamine

  • Pourquoi faire le test d'intolérance à l'histamine ?

    Une réaction à l'histamine peut être à l'origine de toute une série de problèmes dans l'organisme. Les symptômes sont souvent non spécifiques dans la mesure où les personnes touchées sont incapables d'en trouver la cause. Un test d'intolérance à l'histamine est la première étape vers le diagnostic et vers un éventuel changement de régime pour soulager vos symptômes de réactions allergiques alimentaires.

  • Comment fonctionne le test d'intolérance à l'histamine ?

    Pour tester l'intolérance à l'histamine, une lancette est utilisée pour prélever un petit échantillon de sang au bout de votre doigt. Quelques gouttes de sang sont appliquées sur une bandelette, laquelle est ensuite envoyée par enveloppe de retour prépayée à un laboratoire d'analyse acccrédité.

  • Que vous disent les résultats du test d'intolérance à l'histamine ?

    Le rapport des résultats vous indiquera la concentration en enzyme diamine oydase ( enzyme DAO) dans votre sang, c'est-à-dire l'enzyme qui décompose l'histamine dans votre intestin. Si votre valeur en diamine oxydase est trop basse, cela peut indiquer une intolérance à l'histamine. Le rapport des résultats vous indique alors si votre valeur diamine oxydase se situe dans la plage normale.

  • Quelles recommandations recevez-vous après le test d'intolérance à l'histamine ?

    Dans le rapport de résultats du test d'intolérance à l'histamine, vous trouverez un certain nombre de recommandations en plus du résultat de votre test. Vous apprendrez notamment à éviter les aliments riches en histamine, à soutenir votre santé intestinale, à optimiser votre apport en vitamines et en minéraux et à réduire vos symptômes de réaction allergique alimentaire grâce à ces mesures.

  • Comment en arrive-t-on à être intolérant à l'histamine?

    L'histamine est une substance messagère qui se trouve dans le corps humain et est impliquée dans l'hématopoïèse et la cicatrisation des plaies, entre autres choses. Le système immunitaire l'utilise également pour combattre les agents pathogènes s'accompagnant de réactions inflammatoires.

    Nous ingérons également l'histamine en mangeant. Elle est décomposée dans l'intestin par des enzymes, en particulier par la diamine oxydase (enzyme DAO). S"il y a trop peu de diamine oxydase dans l"intestin, les histamines ne peuvent pas se décomposer correctement. Il en résulte une intolérance dans laquelle l'excès d'histamine peut engendrer une inflammation et une gêne dans tout le corps.

    Il existe un certain nombre de causes possibles, susceptibles d'expliquer le déséquilibre entre enzymes et histamines:

    - Un intestin affaibli ou malade, en raison du syndrome du côlon irritable, de la gastrite, de la maladie de Crohn ou d'ulcères intestinaux
    - Une carence en vitamines B6 et C ainsi qu'une carence en zinc
    - La prise de certains médicaments et alcool, impactant aussi la santé de la flore intestinale.

  • Quels sont les symptômes d'une réaction à l'histamine?

    Les symptômes d'une intolérance rappellent ceux d'une réaction allergique alimentaire et cela n'a rien d'étonnant : lors d'une réaction allergique alimentaire, l'organisme libère trop d'histamine, ce qui provoque une réaction inflammatoire. C'est pourquoi la réaction à l'histamine est souvent confondue avec des allergies alimentaires. Les symptômes types de l'intolérance à l'histamine sont les suivants:

    - rougeurs, démangeaisons et gonflements de la peau
    - crampes d'estomac et crampes intestinales, flatulences, diarrhée
    - écoulement nasal, toux, asthme et difficulté à avaler
    - maux de tête et étourdissements
    - palpitations, augmentation de la tension artérielle, arythmie cardiaque

    Si vous ressentez l'un de ces symptômes après avoir mangé, il est recommandé d'effectuer un test d'intolérance à l'histamine. Un régime spécial en trois étapes peut confirmer les soupçons, et vous aider à reconnaître les aliments riches en histamine a éviter dans votre cas.

  • Histamine et traitement : quelles possibilités ?

    Dans le cas d'une intolérance à l'histamine, il est essentiel d'avoir une alimentation aussi faible en histaminose que possible. L'histaminose ne peut être éliminée des aliments en la chauffant, la congélant ou la lavant. Seul un changement des habitudes alimentaires peut aider :

    Si l'intestin ne doit décomposer qu'une faible quantité d'histamines, les symptômes sont soulagés. D'autres mesures thérapeutiques existent :

    - Soutien de la santé intestinale - les aliments probiotiques, beaucoup de fibres et peu de sucre favorisent l'activité des enzymes dans l'intestin.
    - Prise de vitamines et minéraux - des quantités suffisantes de vitamine B6, de vitamine C et de zinc aident l'intestin à traiter l'histamine.
    - Prise de médicaments en cas de problèmes aigus - des antihistaminiques et la substance active daosine peuvent soulager les réactions inflammatoires telles que la diarrhée pendant une courte période.

  • Quels sont les aliments riches en histamine ?

    L'histamine est présente dans de nombreux aliments. Les personnes intolérantes devraient alors éviter les aliments vraiment riches en histamine, en particulier :
    - Les boissons alcoolisées comme le vin rouge, le champagne, le prossecco, la bière de blé, les spiritueux stockés en fûts tels que le whisky et le cognac
    - Les fromages arrivés à maturation tels que le parmesan, le fromage suisse, lefromage de montagne, le camembert
    - Les saucisses et produits à base de viande affinés, fumés et séchés
    - Certaines variétés de légumes (épinards, tomates, avocat) et de fruits (banane mûre, kiwi, fraise, agrumes)
    -Chocolat et cacao

  • Pour qui le test d'intolérance à l'histamine n’est-il pas adapté ?

    Le test d'intolérance à l'histamine n'est pas ou seulement partiellement adapté à certains groupes de personnes :

    - Les personnes atteintes de maladies infectieuses telles que l'hépatite et le VIH ne peuvent pas effectuer le test d'intolérance à l'histamine.
    - Les personnes atteintes d'hémophilie ne doivent pas faire de test sanguin.
    - Les femmes enceintes et allaitantes ne doivent effectuer le test d'intolérance à l'histamine que sous contrôle médical. Les valeurs de référence et les recommandations ne s'appliquent pas. Vous devriez donc obtenir des recommandations sur le résultat du test auprès de votre médecin ou thérapeute.
    - Le test d'intolérance à l'histamine n'est pas adapté aux enfants de moins de 18 ans.

    Ce test n'est pas destiné à analyser les maladies graves. Par exemple, si vous souffrez de dépression grave ou de douleurs extrêmes, consultez un médecin.

D'autres clients ont également acheté

Customer Reviews

Based on 3 reviews Write a review
€59,00 TVA incluse Livraison gratuite
€59,00 TVA incluse Livraison gratuite