Test d'allergie au pollen

  • Test allergie pollen cerascreen
  • Test allergie au pollen - contenu kit cerascreen

Test d'allergie au pollen

Analyse IgE de pollens de graminées + pollen de fleurs

ATTENTION POLLEN !

Quand le pollen de fleurs et les graminées s’envolent, cela signifie pour pas moins de 18% de la population en Belgique : écoulement nasal (rhinite allergique), éternuements, yeux rouges.

Test allergie au pollen, pourquoi le faire ? Le test allergie pollen cerascreen® vous donne une première indication sur le pollen exact auquel vous montrez une allergie. Cela vous permet de mieux estimer les temps de vol et d'essayer de prévenir à temps les symptômes désagréables d’allergie au pollen.

Le test allergie au pollen de cerascreen® donne de premières indications, pour comprendre vos symptômes de rhinite allergique.

  • Mesure des anticorps IgE contre les 16 allergènes polliniques les plus courants
  • Prélèvement d’échantillon de sang facile à faire à la maison
  • Analyse en laboratoire agréé
  • Résultats en 2-3 jours après réception au laboratoire
  • Conseils santé face à l’allergie au pollen directement applicables

Prix régulier €69,00 TVA incluse Livraison gratuite
Icon Prod_1 ceraLivraison gratuite et rapide
Icon Prod_3 ceraUtilisation simple
Icon Prod_4 cera Droit de retour 120 jours

Les avantages du test allergie au pollen

Vous en avez assez de subir les symptômes d’allergie au pollen à chaque saison pollinique ? Il est alors utile de savoir à quel pollen vous réagissez, pour agir. Si vous connaissez mieux votre allergie et évitez les allergènes, vous soulagerez vos symptômes de rhinite allergique et réduirez à long terme le risque de symptômes secondaires tels que l'asthme allergique.

Le test allergie au pollen cerascreen® peut vous aider, facilement.Vous prélevez votre échantillon à la maison : sans heures de visites chez le médecin et sans temps d'attente ! Il s'agit d'une analyse de sang : une petite piqûre sur le doigt suffit - alors qu'un prick test (test cutané) au cabinet du médecin nécessite de nombreuses petites incisions sur la peau, souvent accompagnées de rougeurs et de démangeaisons qui durent des jours. Le test pollen vous donnera des informations précieuses avant de vous lancer dans un bilan allergologique complet.

Profitez de notre expertise : cerascreen® est le leader du marché européen des kits de prélèvement médicaux, avec 8 ans d'expérience dans le développement et l'évaluation de tests santé. Nous avons développé plus de 50 kits de tests de prélèvement approuvés (dispositifs médicaux), évalué 250 000 échantillons et approvisionné 19 pays.

Informations sur le test allergie au pollen



Quand s'envolent les pollens ?

Le test allergie au pollen de cerascreen® examine la concentration d'anticorps IgE spécifiques contre 15 pollens de fleurs, de graminées et d'herbes différents ainsi que contre la sève de la figue de bouleau. Vous trouverez ici un aperçu des pollens analysés dans le test allergie au pollen, et leurs temps de vol respectifs en Belgique :

DEC JAN FEV MARS AVR MAI JUIN JUIL AOUT SEP OCT NOV
Cyprès
Aulne
Noisetier
Peuplier
Bouleau
Olivier
Plantain de Ribwort
Seigle
Herbes
Herbe à dent de chien
Herbe de Bahia
Fléole des prés
Salicorne
Ambroisie
  • Faible incidence
  • Incidence moyenne
  • Forte incidence

Le rapport de résultats du test allergie au pollen

Dès que votre échantillon du test allergie au pollen aura été évalué, vous recevrez votre rapport de résultats via l'application my cerascreen® ou votre compte utilisateur sur notre site web. Vous pouvez facilement consulter le rapport sur votre smartphone, tablette ou ordinateur et le lire sous forme imprimée si nécessaire.

L'analyse en laboratoire vous indique la concentration d'anticorps IgE spécifiques contre certaines herbes, graminées et pollens de fleurs dans votre sang. Découvrez ce que vous pouvez faire pour soulager vos symptômes de rhinite allergique pendant la saison pollinique à l'aide de nos recommandations. De nombreuses informations sur la santé expliquent le contexte d’allergie au pollen, des allergies croisées et bien d'autres choses encore.

Voir un rapport

Symptômes d'allergie au pollen : les repérer

Comment se manifeste une allergie au pollen ? Votre corps vous envoie des signaux, quand il réagit aux pollens alentour. Voici quelques symptômes d'allergie au pollen, comptant parmi les plus fréquents :

  • - Ecoulement nasal
  • - Eternuements, démangeaisons nasales
  • - Larmoiement, démangeaisons, inflammation des yeux
  • - Réactions cutanées
  • - Épuisement et fatigue
  • - Maux de tête, migraines

Ces symptômes sont très gênants au quotidien. Un test d'allergie au pollen vous aidera à decouvrir à quels pollens exactement votre corps réagit. Pour agir de maniere ciblée contre les symptômes de rhinite allergique.

Questions sur le test allergie au pollen

  • Pourquoi tester l'allergie au pollen ?

    De plus en plus de personnes souffrent d'éternuements, de reniflements et de rougeurs des yeux chaque année pendant la saison pollinique. Une allergie au pollen est non seulement ennuyeuse, mais peut être extrêmement gênante et réduire votre bien-être pendant des semaines. En outre, il est souvent difficile d'éviter le pollen..

    Il vous suffit donc de traverser la saison pollinique et d'endurer l'inconfort ? Non ! Les experts le déconseillent même. Car si vous êtes constamment exposé à votre allergie au pollen, cela peut intensifier l'allergie à long terme et même augmenter le risque d'asthme.

    Il est donc conseillé de prendre des mesures spécifiques pour éviter le contact avec les pollens qui provoquent des allergies et rhinite allergique chez vous.

    Pour savoir quel pollen d'herbe, de plante ou de fleur est à l'origine de vos symptômes, un test pollen sous forme d’analyse de sang pour les anticorps IgE est une première étape judicieuse. Cela vous aide à vous protéger contre les déclencheurs d'une éventuelle allergie au pollen.

  • Qui devrait faire le test allergie au pollen ?

    Un premier bilan allergologique peut être utile pour toute personne présentant des symptômes typiques de rhinite allergique au printemps ou en été, comme les éternuements, la congestion nasale et les démangeaisons oculaires.

    De plus en plus de personnes sont touchées par la rhinite allergique. Au total, environ 18 % de la population en Belgique souffre d'allergie au pollen. Dans certains cas, une allergie au pollen ne se développe qu'au cours de la vie, souvent à l'âge adulte.

  • Comment fonctionne le test allergie au pollen ?

    Pour le test allergie au pollen, vous prélevez un petit échantillon de sang au bout de votre doigt avec une lancette. Il suffit de quelques gouttes de sang pour cela. Vous mettez les gouttes sur une carte de sang sec - de cette façon, vous n'avez vraiment qu'à prélever très peu de sang et l'échantillon a une longue durée de conservation..

    L'échantillon du test allergie pollen est envoyé gratuitement à un laboratoire d’analyse par enveloppe de retour. Le laboratoire analyse le nombre d'anticorps IgE contre certains pollens d'herbe, de plantes et de fleurs. Après l'analyse, vous recevrez une notification et pourrez accéder au rapport de résultats via l'espace client en ligne ou l'application my cerascreen®.

  • Que me dit le résultat du test allergie au pollen ?

    Le rapport des résultats du test allergie au pollen montre pour lequel des pollens examinés il y a de plus grandes quantités d'anticorps IgE dans le sang.

    Un tableau d’allergie au pollen indique la force de votre sensibilité à 16 allergènes différents, c'est-à-dire s'il y a trop d'anticorps IgE dans le sang qui réagissent au pollen respectif. Cette sensibilisation représente le potentiel de votre système immunitaire à réagir par des réactions allergiques au pollen. C'est un signe d'une possible allergie au pollen..

    Un nombre accru d'anticorps est une première indication d'une possible allergie pollinique. Pour un bilan allergologique final, consultez un médecin ayant de l'expérience dans le diagnostic des allergies.

  • Quelles sont les recommandations que je reçois concernant l’allergie au pollen ?

    Des taux d'IgE élevés sont un signe d'allergie, mais pas un diagnostic en soi. Il peut également arriver que des taux élevés d'IgE ne soient pas associés à des symptômes et ne posent aucun problème. Vous pouvez utiliser les résultats du test allergie au pollen comme première indication pour observer de plus près vos symptômes dans la vie quotidienne ou pour discuter des mesures à prendre avec votre médecin. Celui-ci pourra vous conseiller un bilan allergologique si nécessaire.

    Seuls les médecins peuvent établir un diagnostic fiable d'une allergie s'ils prennent connaissance de l'historique de vos symptômes en plus des résultats des tests.

    Le rapport sur les résultats du test pollen vous donne des indications sur les moments où les types de pollen volent et sur la manière d'identifier les différents arbres et herbes qui provoquent des allergies au pollen. Il vous indique également comment réduire vos symptômes pendant la saison pollinique grâce à des mesures quotidiennes, des remèdes ménagers et un intestin sain.

  • Pour quel pollen le test est-il effectué ?

    Le test allergie au pollen cerascreen® mesure la concentration des anticorps IgE contre 15 types de graminées, herbes et plantes différentes et, en outre, l'allergène de la figue de bouleau, qui peut souvent entraîner des symptômes de rhinite allergique.

    • Graminées et herbes : herbe de Bahia, mélange d'herbes, herbe à dents de chien, seigle, fléole des prés, armoise, salicorne
    • Plantes : herbe à poux, olivier, peuplier, séneçon, cyprès et sève de bouleau
    • Arbres : bouleau, aulne, noisetier
  • Que sont les anticorps IgE ?

    Dans le cas d'une allergie, il s'agit d'un dysfonctionnement de votre système immunitaire. Les immunoglobulines E (IgE), des anticorps spécifiques de votre système immunitaire, jouent un rôle central dans ce processus. Spécifique signifie qu'un type d'anticorps IgE est spécialisé dans la défense contre certains corps étrangers.

    Si vous avez une allergie, ces anticorps IgE spécifiques se produisent trop fréquemment dans l'organisme. Ils déclenchent un dysfonctionnement du système immunitaire lorsqu'ils rencontrent des protéines inoffensives provenant de l'alimentation, des poils d'animaux ou même du pollen. Les mastocytes, une sorte de cellule immunitaire, libèrent alors la substance messagère, l'histamine. L'histamine provoque alors une inflammation qui, à son tour, entraîne les symptômes typiques de l'allergie.

  • Quels sont les symptômes d'une allergie au pollen ?

    Une allergie au pollen est une allergie de type immédiat. Cela signifie que les symptômes apparaissent immédiatement ou peu de temps après le contact avec l'allergène.

    Les symptômes typiques d'une allergie au pollen, aussi dite rhinite allergique, sont les suivants :

    • nez qui coule ou bouché, démangeaisons et éternuements
    • des démangeaisons et des yeux rouges
    • Gorge irritée, difficultés respiratoires jusqu'à l'asthme allergique
    • Éruptions cutanées
    • Maux de tête et fatigue

    En particulier, les éternuements constants et les difficultés de concentration causés par l'allergie au pollen peuvent également réduire l'aptitude à conduire et augmenter le risque d'accidents de la route.

  • Quelles conséquences peut avoir une allergie au pollen ?

    Une allergie au pollen non traitée n'est pas seulement extrêmement désagréable dans la vie de tous les jours, avec ses symptômes de rhinite allergique. Elle peut également s'accompagner d'un certain nombre de conséquences.

    Si les muqueuses sont constamment irritées à cause du rhume des foins, cela les rend plus sensibles aux stimuli externes et augmente le risque de sinusite..

    En outre, elle peut entraîner un "changement de plancher" de l'allergie. Cela signifie que l'allergie migre vers les voies respiratoires inférieures et y provoque de l'asthme allergique.

    Une allergie au pollen peut également provoquer des allergies croisées, en particulier avec la nourriture.

  • Que sont les allergies croisées ?

    Dans le cas d'une allergie au pollen, le système immunitaire déclenche des réactions de défense contre les protéines contenues dans le pollen. Cependant, ces protéines sont similaires dans leur structure à certaines protéines de certains aliments. Il peut donc arriver que votre corps développe ses réactions allergiques à ces protéines de structure similaire : une allergie croisée se développe.

    L'interaction la plus connue entre le pollen de bouleau et les fruits est le syndrome bouleau-fruit.

    Nous avons énuméré ici quelques allergies croisées typiques. Les personnes qui réagissent à l'allergène suivant ont, dans certains cas, des réactions croisées aux aliments mentionnés.

    • Pollen de bouleau : noisette, pomme et autres fruits et noix
    • Celui d'armoise et autres herbes : céleri, moutarde, oignons, épices, autres fruits et légumes
    • Le pollen d'ambroisie : melon, banane, courgette, concombre
  • Que dois-je faire si je suis allergique au pollen ?

    Si vous souffrez d'une allergie au pollen, il est généralement beaucoup plus difficile d'éviter les allergènes que, par exemple, si vous êtes allergique aux aliments ou aux poils d'animaux. Mais il est utile de réduire la quantité de pollen que vous rencontrez. Ces conseils peuvent vous aider dans la vie de tous les jours, ainsi qu'à réduire vos symptômes de rhinite allergique :

    • Mettez des écrans anti-pollinique devant les fenêtres et des masques spéciaux pour l'extérieur.
    • Changez de vêtements lorsque vous entrez dans la maison et ne les mettez pas dans la chambre à coucher
    • Lavez-vous les cheveux avant d'aller au lit
    • Aérez au bon moment, en cas d'allergie aux pollens de graminées par exemple le matin, en cas d'allergie à l'armoise plutôt le soir

    Dans une étude, l'huile de graines noires s'est avérée être un remède domestique efficace. Appliquée en externe, elle pourrait soulager l'inflammation de la muqueuse nasale. En outre, des études ont montré qu'il existe des liens entre l'allergie au pollen et la santé intestinale. Il peut donc être intéressant de renforcer votre flore intestinale, par exemple en adoptant un régime alimentaire riche en fibres ou en prenant des pré et probiotiques.

  • Existe-t-il des médicaments contre l'allergie au pollen ?

    Vous pouvez également prendre des médicaments pour soulager temporairement vos symptômes de rhinite allergique. Les plus courantes sont les suivantes :

    • Antihistaminiques : ces comprimés neutralisent la libération d'histamine dans l'organisme. Cela réduit l'inflammation et soulage les symptômes allergiques.
    • Sprays et gouttes nasales : ces préparations contiennent généralement des alpha-sympathomimétiques, qui réduisent le gonflement des muqueuses, ou de la cortisone, qui a un effet anti-inflammatoire.

    Cependant, ces médicaments ne traitent que les symptômes et non l'allergie elle-même. Ils ne doivent pas être pris à long terme.

  • Existe-t-il des thérapies pour l'allergie au pollen ?

    La seule thérapie causale connue pour une allergie est l'immunothérapie spécifique. Dans le cas d'une allergie au pollen, ce traitement peut fonctionner dans de nombreux cas.

    Vous recevrez une faible dose de l'allergène à intervalles réguliers, par injection ou par des gouttes ou des comprimés sous la langue. Cette thérapie dure généralement trois ans. Si elle réussit, votre système immunitaire a été virtuellement reprogrammé et ne classe plus l’allergène comme un danger. Si vous êtes intéressé par une immunothérapie contre votre allergie au pollen, adressez-vous à un spécialiste en allergologie.

  • Puis-je prévenir une allergie au pollen ?

    Le cours d'une allergie est probablement fixé dans l'organisme dès la petite enfance. La prévention des allergies chez les enfants reste donc possible, notamment pendant la grossesse et l'allaitement.

    Les facteurs suivants peuvent probablement réduire le risque d'allergies chez les enfants :

    • naissance naturelle si une césarienne n'est pas médicalement nécessaire
    • Allaitement maternel, de préférence au moins les quatre premiers mois
    • Adoptez un régime alimentaire équilibré pendant la grossesse et veillez à ce que vous soyez approvisionnée en acides gras oméga-3
    • Tenir la fumée de tabac, les gaz d'échappement, les moisissures et autres polluants à l'écart de l'enfant

    En général, la tendance aux allergies et aux maladies similaires est héréditaire. Les mesures préventives sont donc particulièrement utiles si l'un des parents ou les deux souffrent déjà d'allergies, d'asthme ou de neurodermite.

  • Pour qui le test allergie au pollen n'est-il pas adapté ?

    Le test d'allergie au pollen n'est pas ou seulement partiellement adapté à certains groupes de personnes :

    • Les personnes atteintes de maladies infectieuses telles que l'hépatite et le VIH ne doivent pas faire le test
    • Les personnes atteintes de maladies du sang (hémophilie) ne doivent pas effectuer le test d'allergie au pollen.
    • Les femmes enceintes et allaitantes ne doivent effectuer le test d'allergie au pollen que sous contrôle médical. Les valeurs de référence et les recommandations ne s'appliquant pas à eux, ils doivent demander conseil à leur médecin ou à leur thérapeute sur le résultat du test.
    • Le test d'allergie au pollen ne convient pas aux enfants de moins de 18 ans..

    Le test n'est pas destiné à diagnostiquer une maladie. Par exemple, si vous souffrez de diarrhée chronique ou de douleurs extrêmes, consultez un médecin.

D'autres clients ont également acheté