Acides aminés, bienfaits et fonctions -
Pourquoi ils nous font du bien



Les acides aminés, un concept encore vague ? Alors, restez avec nous ! Les acides aminés sont les éléments constitutifs des protéines et assurent un certain nombre de fonctions dans le corps humain. Quels sont les acides aminés dont notre organisme a tant besoin ? Ou trouver des acides aminés ? Et quelle difference entre acides aminés essentiels, semi-essentiels et non essentiels ?

Lorsque la vie est apparue sur Terre il y a quatre milliards d'années, 20 acides aminés se sont transformés en unités de construction. Aujourd'hui ces acides aminés sont universellement distribués chez tous les êtres vivants. Pourquoi est-ce qu'ils existent? Le débat scientifique est actuellement en cours. Certains chercheurs affirment que les 20 acides aminés représentent les briques élémentaires de l'organisme, grâce à leurs propriétés biochimiques. On peut donc supposer l'existence de différentes formes de vie sur d'autres planètes ayant une structure de protéines complexes comme celle présente sur notre terre [1].

Mais revenons à du concret : quels sont les bienfaits des acides aminés, essentiels ou non essentiels, pour nous ? Les acides aminés sont indispensables pour maintenir un bon état de santé. Certains doivent être apportés par l'alimentation, car l'organisme ne peut les fabriquer. L’on vous en dit plus sur les fonctions des acides aminés semi-essentiels, essentiels et non essentiels, pour le corps; et les situations qui nécessitent un apport régulier de ces fameux acides aminés.

Que sont les acides aminés ?

Les acides aminés sont nécessaires pour un grand nombre de processus métaboliques qui s'effectuent chaque jour dans notre corps. Ils servent d'enzymes, d'anticorps, de précurseurs hormonaux et composent les protéines qui transportent l'oxygène et les nutriments dans le corps. Les protéines à leur tour sont d'infimes molécules constituées d'acides aminés. On les définit en particulier comme 20 acides aminés protéinogènes .

Barre protéinée et boisson avec acides aminés après l'exercice pour femmes

Quels sont les différents types d'acides aminés ?

Toute vie sur Terre est composée des mêmes 20 acides aminés avec différentes combinaisons – cependant chaque espèce possède une unique séquence d'acides aminés [2]. Parmi les 20 acides aminés 8 sont dits acides amines essentiels et doivent être ingérés via l'alimentation.

Dans le monde vivant, on connaît environ 400 acides aminés non protéinogènes –  acides aminés ne formant pas les protéines. Ils jouent un rôle fondamental pour l'organisme, comme par exemple en tant que métabolites et neurotransmetteurs. L'hormone thyroïdienne, appelée thyroxine est, par exemple, un acide aminé [3]. On trouve aussi une grande quantité d'acides aminés non protéinogènes dans les champignons – utilisés par les scientifiques pour la production d'antibiotiques ainsi que d'autres médicaments [4].

 

 

Et pourquoi pas : adapter votre régime alimentaire en faisant du bien à votre corps ?

Test d'intolérance alimentaire

 Les acides aminés sont présents dans certains aliments. Si vous expérimentez des symptômes d' intolérance alimentaire, testez-vous pour savoir quels aliments vous devriez éviter. Et ainsi être à l'écoute de votre organisme ! Prélevez quelques gouttes de sang sur votre doigt, qu'un laboratoire d'analyse examinera pour détecter les anticorps IgE et IgG4, et une éventuelle sensibilisation. 

 

 

 

Quels sont les bienfaits des acides aminés ?

Le corps humain est constitué de protéines formées à partir d'acides aminés qui peuvent avoir des conformations différentes et produire leurs effets – selon la composition de l'acide aminé. Ces protéines prennent en charge une quantité considérable de fonctions nécessaires pour notre organisme, et nous permettent de respirer, de penser et de bouger. Pamri les fonctions et bienfaits des acides aminés,  on peut trouver [5]:

  • la construction musculaire et l'élasticité des tissus
  • la nutrition de la peau, des cheveux et des ongles
  • le transport des nutriments et de l'oxygène dans l'organisme et au cerveau
  • la production d'hormones , comme l'insuline, la sérotonine et l'adrénaline
  • la régulation du métabolisme, comme la digestion des protéines
  • le renforcement du système immunitaire

De plus, les protéines sont utilisées comme source d'énergie pour l'organisme. Un gramme de protéine apporte quatre kilocalories d'énergie par gramme – presque la même quantité qu'un gramme de glucides. Contrairement aux lipides et aux glucides, les protéines ne sont pas stockés par l'organisme, qui les utilisent directement comme source d'énergie pour accomplir certaines fonctions protéiques[6].

Que sont les acides aminés essentiels?

Ces acides aminés spécifiques ne peuvent pas être fabriqués par l'organisme – ils doivent être apportés par l'alimentation. Ils sont connus comme acides aminés essentiels ou acides aminés indispensables: un apport de ces derniers est primordial. Ils se trouvent surtout dans les aliments riches en protéines, comme les produits d'origine animale, les fruits à coque et les légumineuses, ainsi que dans différents types de fruits et de légumes [2].

Combien d'acides aminés essentiels existent-ils?

En général, on en regroupe huit en tout : l'isoleucine, la leucine, la lysine, la méthionine, la phénylalanine, la thréonine, la tryptophane et la valine.

L'histidine est parfois considéré comme le neuvième acide aminé essentiel – il est indispensable pour les enfants, car l'organisme adulte réussit à le produire seul.

Certains composés chimiques ont différentes structures et apparaissent sous forme de deux images miroir – On les appelle molécules droitières. Les glucides sont sous leur forme droitier, pendant que les acides aminés sont gauchers. C'est pour cette raison qu'ils ont souvent le préfixe 'L' (left en anglais) devant: L-arginine, L-leucine et ainsi de suite [7].

La quantité des acides aminés essentiels dans un aliment va dépendre de la qualité de ses protéines . Plus la composition en acides aminés est équilibrée, plus la valeur biologique de la protéine est élevée.

Acides aminés semi-essentiels : explication.

Certains acides aminés sont qualifiés de semi-essentiels ou conditionnellement indispensables . L'organisme est capable de fabriquer ces acides amines à travers une quantité suffisante d'azote et de différents acides aminés. Ceci est valable pour la cystéine qui est synthétisée par la méthionine et la tyrosine qui est synthétisée par l'organisme à partir de la phénylalanine. La glutamine est un autre acide aminé conditionnellement essentiel.

Acides aminés et BCAA - Que sont les BCAA excactement ?

Les trois acides aminés essentiels, la leucine, l'isoleucine et la valine ont une structure chimique définie. Ils sont aussi appelés acides aminés à chaîne latéral ramifiée dont la chaîne latérale est ‘un groupe aliphatique ramifié'. Ils sont désignés par l'acronyme BCAA issu de l'anglais.

Les BCAA sont utilisés, entre autres, dans la thérapie nutritionnelle des patients atteints de cirrhose. Ces acides présentent un certain intérêt en nutrition sportive, car ils améliorent la résistance et l'endurance musculaire et préviennent le catabolisme musculaire. Cependant, les études scientifiques montrent des résultats contradictoires – les BCAA permettraient de faciliter la récupération après un effort physique, mais les effets sur la performance sportive restent encore incertains [8, 9].

À savoir: On peut trouver les BCAA, comme le reste des acides aminés dans plusieurs aliments. Les produits laitiers, par exemple, sont riches en ces trois BCAA.

Acides aminés - Comment l'organisme les convertit

Acides aminés essentiels et vos besoins journaliers

La majorité des gens en Europe et en Amérique du Nord consomme une bonne partie de protéines ainsi que d'acides aminés essentiels par leur régime alimentaire. 

La référence nutritionnelle en protéines des adultes est de 0.8 g par kilo de poids par jour. Voici les valeurs de référence pour l'apport journalier en acides aminés essentiels établies par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) [11]:

Acides aminés

Apport journalier recommandé en milligrammes par kilo de poids

Histidine

10

Isoleucine

20

Leucine

39

Lysine

30

Méthionine

15

Phénylalanine

25

Thréonine

15

Tryptophane

4

Valine

26

Certains individus ont besoin d'une quantité plus élevée d'acides aminés et de protéines dans les conditions suivantes [11]:

  • Les individus qui font des séances de sport intensives, comme l'entraînement en force et les sports d'endurance, ont besoin de quantités plus élevées.
  • Les acides aminés sont indispensables pendant la grossesse et l'allaitement.
  • L'apport journalier en calories diminue avec l'âge – mais les besoins en protéines et en acides aminés continuent. La plupart des sujets âgés réduisent leur consommation d'acides aminés.

Les besoins nutritionnels en protéines et acides aminés peuvent être comblés par l'alimentation. Il est important de consommer des aliments riches en protéines, comme les légumes secs, les fruits à coque, les produits laitiers, le poisson et le bœuf. Il faut aussi faire attention à la qualité des protéines alimentaires.

Bon à savoir Les compléments alimentaires, comme les protéines en poudre et les barres protéinées, constituent une autre source d'acides aminés et de protéines. Nous avons été convaincus, à la rédaction de cerascreen, par les produits de la marque Hej - barres protéinées pour tous les goûts, sympathiques à découvrir !

 

Test d'intolérance alimentaire

Des protéines en barre : ces barres protéinées vous donnent de l'énergie au bureau, avant ou après le sport... tout en vous procurant un en-cas sain. Pas de compromis à faire entre santé et plaisir ! Barre énergétique aux cookies, aux amandes, au brownie croquant...

Testez les produits aux saveurs pas ennuyeuses de la marque Hej !


 

 

 

Est-ce que les végétariens et les végans consomment moins de protéines?

Les individus qui éliminent la demande de produits d'origine animale consomment en moyenne moins de protéines. Une étude Britannique montre qu'il y a moins d'acides aminés dans le plasma sanguin lorsque qu'on considère la lysine – L'étude a révélé que la quantité de cet acide aminé chez les végétariens est de 50% en moins. Cette catégorie consomme aussi moins de méthionine et de tryptophane [12]. Des questions sur l'acide aminé tryptophane ? Derrière ce mot barbare, se cache en realité l'acide aminé bienfaiteur pour le sommeil et la bonne humeur. 

Un excès d'acides aminés? La phénilcétonurie est un trouble du métabolisme provoqué par des taux élevés de phénylalanine, un acide aminé, qui s'accumule dans l'organisme. Cette maladie peut entraîner des troubles cognitifs chez les enfants et provoquer des symptômes neurologiques chez les adultes, comme par exemple le manque de concentration. Les personnes qui souffrent de ce problème doivent privilégier une alimentation spécifique riche en protéines. [13]

Quand avons-nous un besoin accru en acides aminés ?

Les acides aminés et le système immunitaire

Les acides aminés constituent les défenses naturelles de l'organisme. Le corps a besoin de ces éléments pour produire certaines cellules du système immunitaires ainsi que les anticorps. Les individus qui ne possèdent pas une quantité suffisante d'acides aminés, à cause de carences nutritionnelles, ont souvent un système immunitaire affaibli et sont plus susceptibles de contracter des maladies infectieuses.

Le taux de glutamine peut diminuer dans certaines situations , comme par exemple en cas de stress extrême. La libération de cortisol peut contribuer à développer de graves maladies. En outre, elle peut être la cause d'un système immunitaire affaibli et provoquer des infections . Par conséquent, les personnes immunodéficientes pourront nécessiter un traitement de supplémentation en glutamine [14].

Les scientifiques font aussi des recherches sur les compléments alimentaires d'acides aminés, comme la glutamine, l'arginine et la cystéine, qui peuvent généralement renforcer le système immunitaire. C'est le cas de personnes qui souffrent par exemple de troubles congénitaux du métabolisme des acides aminés. [15, 16].

Les acides aminés essentiels - les plus importants en quelques lignes

Chaque acide aminé a ses propriétés et ses fonctions pour l'organisme et se trouve dans différents aliments. Voici la liste :

À savoir: Ce sont les aliments qui contiennent certains acides aminés, mais qui ne sont pas inclus dans les œufs de poule – car les œufs contiennent les 8 acides aminés essentiels.

Lysine

caractéristiques: Comme d'autres acides aminés, la lysine contribue, entre autres, à la croissance des os et des muscles. Elle joue également un rôle dans la formation de collagène , une substance essentielle aux tissus conjonctifs de la peau.

Dans les compléments alimentaires la lysine est proposée pour prévenir l'herpès Cet acide a un effet antiviral, et pourrait être efficace pour combattre le virus de l'herpès. La recherche effectuée dans ce secteur n'a toutefois pas mis en évidence l'efficacité de la lysine contre l'herpès[17]. En outre, les scientifiques discutent la performance des compléments de lysine pour le traitement d'autres maladies, comme l'ostéoporose et l'ostéoporose et la migraine [18].

Aliments riches de l'acide aminé lysine: bœuf, poisson, produits laitiers, tofu, graines de courge, pois

Leucine

Caractéristiques: La leucine fait partie des acides aminés branchés (BCAA). La leucine est utilisée par le corps pour optimiser l'augmentation de la synthèse des protéines et de la force musculaire. De plus, la leucine joue un rôle important dans la réparation des muscles.

Aliments forts en acide aminé leucine: pois, bœuf, filet de poitrine de poulet, saumon, lait, fruits à coque, aliments à grains entiers

Méthionine & cystéine

Caractéristiques: La méthionine est un acide aminé qui contient du soufre. La cystéine est un acide aminé synthétisé dans le foie à partir de la méthionine et donc considéré conditionnellement indispensable. La vitamine B12 est nécessaire, entre autres, pour ce processus. Une carence de cystéine dans l'organisme peut provoquer un trouble de la fonction rénale [19].

Aliments: sésame, noix du Brésil, parmesan, viande de poulet et de veau, thon

Phénylalanine & tyrosine

Bienfaits de ces acides aminés: La phénylalanine et la tyrosine sont importants dans la production de l'adrénaline et de la thyroxine. La phénylalanine est un précurseur de la mélanine – le pigment responsable de la pigmentation de la peau, des cheveux et des yeux et du bronzage sous le soleil [2].

Aliments: soja, pois, viande, poisson

Tryptophane

Les bienfaits de cet acide aminé essentielLe tryptophane est un acide aminé essentiel pour la production de sérotonine,l'hormone du bonheur. De plus, la sérotonine se convertit en mélatonine, l'hormone du sommeil, qui donne la sensation de sommeil le soir pour pouvoir s'endormir. Pour cette raison, les aliments contenant du tryptophane peuvent, d'un côté, procurer une sensation de bien-être, et de l'autre favoriser l'endormissement[2].

Aliments riches en acide aminé essentiel tryptophane: Soja, abricots secs, germe de blé, fromage, viande, poisson

Arginine

Caractéristiques: L'arginine est un acide semi-essentiel; l'organisme peut produire cet acide aminé en quantités réduites, et il peut être aussi apporté via l'alimentation. Le corps produit de l'azote à partir de l'arginine qui, à son tour, améliore la circulation sanguigne et la pression artérielle.

L'arginine, qui a le pouvor de stimuler le débit sanguin peut être utilisé, entre autres, pour lutter contre l'artériosclérose et les troubles de l'érection. Jusqu'à présent, les études n'ont pas démontré que les compléments d'arginine puissent améliorer les performances physiques et sexuelles chez les individus en bonne santé [20].

Aliments: Sarrasin, pois, cacahuètes, graines de courge et pignons de pin, noix, saumon, porc et poulet

Où trouver des acides aminés?

Les acides aminés sont contenus dans les aliments riches en protéines de bonne qualité. Les protéines sont essentielles pour l'organisme, car elle fournissent les huit acides aminés non-essentiels et l'azote à l'organisme.

Les aliments qui contiennent les acides aminés essentiels

Quels sont les aliments qui contiennent les acides aminés?

On peut utiliser différents indicateurs pour déterminer la qualité d'une protéine. Le meilleur moyen est sûrement celui de mesurer sa valeur biologique . Cette dernière indique les similarités entre la composition de l'acide aminé dans un aliment et la structure de l'acide aminé dans le corps humain.

Des œufs de poulet ont été utilisés comme paramètre: leur valeur biologique est 100. Les œufs de poulet contiennent tous les acides aminés essentiels – qui peuvent être absorbés par l'organisme. D'autres aliments avec une valeur élevée sont, par exemple,le soya, le bœuf, le poisson et le lait. De plus, les légumes secs, comme les pois, les lentilles et les haricots beans peuvent rejoindre une valeur biologique supérieure à 50[11].

Quelles sont les meilleures combinaisons alimentaires pour profiter des bienfaits des acides aminés ?

Certaines combinaisons alimentaires ont parfois une valeur biologique plus élevée et peuvent dépasser la valeur de 100 – C'est le cas de la combinaison entre les légumes secs et les céréales . On arrive à la plus haute valeur biologique qui est égale à 136 avec un plat de pommes de terre et œufs [21].

Acides aminés et combinaisons alimentaires

Les végans doivent faire particulièrement attention à choisir de bonnes combinaisons alimentaires. Il existe plusieurs choix, voici quelques exemples: Soupe de lentille avec croûtons de pain, houmous, nouilles de blé entier avec sauce aux arachides, flocons d'avoine avec lait de soja, riz avec tofu ou haricots.

Indice d'acide aminé

Une nouvelle méthode pour mesurer la combinaison optimale d'acides aminés est l'indice d'acide aminé qui montre les acides aminés synthétisés par l'organisme. Selon l'indice, les meilleures sources de protéine sont le lait de vache, les œufs de poulet, la poitrine de poulet ainsi que les protéines végétales comme, par exemple, le riz, le porridge, les pois chiches et autres légumes secs [22].

En conclusion: L'apport d'acides aminés est recommandé. Il est important de consommer des aliments qui contiennent des protéines de haute qualité pour incorporer tous les acides aminés essentiels. Ces acides sont surtout présents dans les produits d'origine animale, comme les œufs, la viande, le poisson et le lait. Cependant, la meilleure solution pour avoir un apport en acides aminés est celle d'associer différentes sources de protéines – qui peuvent être combinées en alternative avec des aliments d'origine végétale, comme par exemple les légumes et les céréales.

Les compléments d'acides aminés et les BCAA

On peut trouver les acides aminés sous forme individuelle ou dans différentes combinaisons même dans les compléments . Par exemple, l'arginine et la glutamine représentent les compléments préférés en poudre , gélules etc. . L'arginine améliore la circulation sanguine et apporte un soutien important pendant l'activité physique intense, pendant que la glutamine joue un rôle dans la récupération musculaire. Les compléments de BCAA , comme par exemple la leucine, aident à prévenir la perte de la masse musculaire. Les bienfaits des compléments d'acides aminés sur le développement musculaire ou l'endurance n'ont pas encore été scientifiquement prouvés [23].

L'apport supplémentaire ciblé d'acides aminés essentiels n'est généralement pas nécessaire, car la plupart des gens obtiennent des quantités suffisantes grâce aux aliments riches en protéines. L'association de consommateurs ne recommande pas ces compléments aux athlètes amateurs, qui prennent déjà des quantités suffisantes d'acides aminés et risquent de subir les effets secondaires [20]. Cependant, les compléments, tout comme les suppléments de protéines, aident dans les régimes riches en protéines, et pauvres en glucides.

Qui a besoin des compléments d'acides aminés?

Les suppléments de protéines et d'acides aminés peuvent être utiles pour les individus qui font des séances de sport intensives, comme l'entraînement en force et qui suivent un régime relativement pauvre en protéines. Pour les sports de haute compétition ces suppléments augmentent l'apport en protéines , car il n'est pas toujours possible de satisfaire ce besoin à travers l'alimentation [24].

Les scientifiques continuent les recherches sur d'autres possibles bienfaits que les acides aminés pourraient procurer. Selon certaines études, l'apport de L-arginine favoriserait la dilatation des vaisseaux sanguins pour diminuer la pression artérielle [25, 26].

Attention: Les compléments d'acides aminés isolés peuvent provoquer des effets secondaires. La consommation de grandes quantités d'acides aminés isolés pendant une longue durée peut entraîner le risque de diarrhée, vomissement et nausée. Autre conséquence: Une grande quantité de calcium éliminée à travers la voie urinaire pourrait augmenter la possibilité d'une carence en calcium [20].

Les compléments de carnitine

La L-carnitine est synthétisée dans le foie à partir de deux acides aminés essentiels, la lysine et la méthionine – un composé acide qui joue un rôle important dans le métabolisme lipidique. Entre autres, ce composé transporte les acides gras dans l'organisme. La carnitine est aussi disponible sous forme de complément alimentaire et la perte de graisses doit aussi être renforcée.

Cependant l'Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (AESA) n'autorise pas les producteurs à annoncer que l'apport de L-carnitine puisse contribuer à un métabolisme lipidique normal. Selon l'AESA, l'apport correct de carnitine est normalement fourni aux adultes en bonne santé [27].

Quand est-ce que l'organisme a une carence en acides aminés non essentiels?

Dans certains cas l'organisme humain a un manque d'acides aminés car il ne peut pas le produire seul; on parle ici des acides aminés non essentiels. Cela se passe dans des situations de stress chronique, d'infection ou de maladies graves.

Pour cette raison, lorsqu'il y a une hépatopathie, le foie ne réussit plus à produire les acides aminés conditionnellement essentiels, comme la cystéine et la glutamine. Dans ces cas, après avoir consulter votre médecin et votre nutritionniste, il pourrait être utile de faire des changements dans votre alimentation ciblée ou bien concernant les compléments [28].

En conclusion: Qui sont les consommateurs de compléments d'acides aminés?

Les acides aminés essentiels sont indispensables au développement des muscles, à l'endurance, au bon fonctionnement du cerveau et beaucoup plus. L'apport de ces acides aminés est donc fondamental. Cela est normalement possible lorsqu'on suit un régime équilibré qui contient des aliments riches en protéines de haute qualité, encore mieux s'ils sont combinés, comme les patates et les œufs ou les légumes et le pain.

Les compléments d'acides aminés (y compris les suppléments de BCAA) peuvent être utiles dans les conditions suivantes:

  • Lorsqu'on suit un régime pauvre en protéines.
  • Lorsqu'on a besoin d'une plus grande quantité d'énergie, en cas de séances de sport intensives, comme l'entraînement en force ou les exercises d'endurance.
  • Lorsqu'on suit une alimentation ciblée riche en protéines.

Les acides aminés: En un coup d'œil

Que sont les acides aminés essentiels?

Parmi les 20 acides aminés dont notre corps a besoin pour assurer les différentes fonctions dans l'organisme, huit sont dits essentiels. Ces acides aminés essentiels doivent être apportés via l'alimentation. Pour un individu adulte, les huit acides aminés essentiels sont l'isoleucine, la leucine, la lysine, la méthionine, la phénylalanine, la thréonine, la tryptophane et la valine.

Pourquoi est-ce que nous avons besoin des acides aminés?

Les 20 acides aminés sont les éléments constitutifs des protéines qui sont vitales pour notre organisme. Ils jouent différents rôles et permettent, entre autres, la croissance musculaire et favorisent le mouvement des muscles, la formation du grain de la peau, des cheveux et des ongles, la production des hormones, ainsi que le transport de l'oxygène.

Quels sont les aliments qui contiennent les acides aminés?

En général, les acides aminés se trouvent dans les aliments riches en protéines. Grâce à la qualité des protéines ou à la valeur biologique il est possible de savoir combien le profil d'acide aminé d'un nutriment puisse ressembler aux parties d'un organisme humain. Outre aux aliments d'origine animale et aux légumes, on trouve ces acides dans des combinaisons d'aliments de haute qualité, comme les patates, les œufs ou le fromage blanc et les légumes avec le pain de grains entiers.

Quand faut-il prendre des compléments d'acides aminés?

Normalement, les individus apportent une quantité correcte d'acides aminés à travers un régime équilibré. Les gens qui font des séances de sport intensives ont besoin de plus d'énergie. C'est dans ces cas que les protéines en poudres ou les compléments d'acides aminés peuvent être utiles.

 

Sources

[1]    A. J. Doig, „Frozen, but no accident – why the 20 standard amino acids were selected“, FEBS J., Bd. 284, Nr. 9, S. 1296–1305, 2017.

[2]    Elmadfa, I. und Leitzmann, C., Ernährung des Menschen, 6. Aufl. Stuttgart: Eugen Ulmer KG, 2019.

[3]    G. Habermehl und P. E. Hammann, Naturstoffchemie: Eine Einführung. Springer-Verlag, 2013.

[4]    M. Fichtner, K. Voigt, und S. Schuster, „The tip and hidden part of the iceberg: Proteinogenic and non-proteinogenic aliphatic amino acids“, Biochim. Biophys. Acta BBA - Gen. Subj., Bd. 1861, Nr. 1, Part A, S. 3258–3269, Jan. 2017.

[5]    B. Alberts, A. Johnson, J. Lewis, M. Raff, K. Roberts, und P. Walter, „Protein Function“, Mol. Biol. Cell 4th Ed., 2002.

[6]    Klaus, Susanne et al., „Das Proteinparadox: Viel oder wenig Nahrungsprotein – was ist besser für die Gesundheit?“, Ernähr. Umsch., März 2018.

[7]    U. Meierhenrich, Amino Acids and the Asymmetry of Life: Caught in the Act of Formation. Springer, 2008.

[8]    M. Holeček, „Branched-chain amino acids in health and disease: metabolism, alterations in blood plasma, and as supplements“, Nutr. Metab., Bd. 15, Mai 2018.

[9]    A. V. Kurpad, M. M. Regan, T. Raj, und J. V. Gnanou, „Branched-chain amino acid requirements in healthy adult human subjects“, J. Nutr., Bd. 136, Nr. 1 Suppl, S. 256S–63S, 2006.

 

[11]  Joint Expert Consultation on Protein and Amino Acid Requirements in Human Nutrition, Weltgesundheitsorganisation, FAO, und United Nations University, Hrsg., Protein and amino acid requirements in human nutrition: report of a joint WHO/FAO/UNU Expert Consultation ; [Geneva, 9 - 16 April 2002]. Geneva: WHO, 2007.

[12]  J. A. Schmidt u. a., „Plasma concentrations and intakes of amino acids in male meat-eaters, fish-eaters, vegetarians and vegans: a cross-sectional analysis in the EPIC-Oxford cohort“, Eur. J. Clin. Nutr., Bd. 70, Nr. 3, S. 306–312, März 2016.

[13]  Kaspar, H., Ernährungsmedizin & Diätetik, 12. Aufl. Urban & Fischer, 2014.

[14]  V. Cruzat, M. Macedo Rogero, K. Noel Keane, R. Curi, und P. Newsholme, „Glutamine: Metabolism and Immune Function, Supplementation and Clinical Translation“, Nutrients, Bd. 10, Nr. 11, Okt. 2018.

[15]  M. M. Pakula, T. J. Maier, und T. Vorup-Jensen, „Insight on the impacts of free amino acids and their metabolites on the immune system from a perspective of inborn errors of amino acid metabolism“, Expert Opin. Ther. Targets, Bd. 21, Nr. 6, S. 611–626, Juni 2017.

[16]  P. Li, Y.-L. Yin, D. Li, S. W. Kim, und G. Wu, „Amino acids and immune function“, Br. J. Nutr., Bd. 98, Nr. 2, S. 237–252, Aug. 2007.

[17]  C.-C. Chi, S.-H. Wang, F. M. Delamere, F. Wojnarowska, M. C. Peters, und P. P. Kanjirath, „Interventions for prevention of herpes simplex labialis (cold sores on the lips)“, Cochrane Database Syst. Rev., Nr. 8, S. CD010095, Aug. 2015.

[18]  M. Singh, D. Rao, S. Pande, S. Battu, K. Rajeswar Dutt, und M. Ramesh, „Medicinal Uses of L-Lysine: Past and Future“, Int. J. Res. Pharm. Sci., Bd. 2, Jan. 2011.

[19]  H.-K. Biesalski, P. Grimm, und S. Nowitzki-Grimm, Taschenatlas Ernährung, 7., unveränderte Auflage. Stuttgart New York: Georg Thieme Verlag, 2017.

[20]  Verbraucherzentrale, „Aminosäuren für Freizeitsportler - besser als ein kleines Steak?“ [Online]. Verfügbar unter: https://www.verbraucherzentrale.de/wissen/lebensmittel/nahrungsergaenzungsmittel/aminosaeuren-fuer-freizeitsportler-besser-als-ein-kleines-steak-13314. [Zugegriffen: 27-Sep-2019].

[21]  Hahn A, Ströhle A, Wolters M, Ernährung – Physiologische Grundlagen, Prävention, Therapie. Wissenschaftliche Verlagsgesellschaft mbH Stuttgart, 2006.

[22]  C. P. F. Marinangeli und J. D. House, „Potential impact of the digestible indispensable amino acid score as a measure of protein quality on dietary regulations and health“, Nutr. Rev., Bd. 75, Nr. 8, S. 658–667, Aug. 2017.

[23]  C. Raschka und S. Ruf, Hrsg., Sport und Ernährung: Wissenschaftlich basierte Empfehlungen, Tipps und Ernährungspläne für die Praxis, 4. Aufl. Stuttgart: Georg Thieme Verlag, 2018.

[24]  Deutsche Gesellschaft für Ernährung, „Ausgewählte Fragen und Antworten zu Protein und unentbehrlichen Aminosäuren“. [Online]. Verfügbar unter: https://www.dge.de/wissenschaft/weitere-publikationen/faqs/protein/#c5273. [Zugegriffen: 30-Sep-2019].

[25]  Z. Melik, P. Zaletel, T. Virtic, und K. Cankar, „L-arginine as dietary supplement for improving microvascular function“, Clin. Hemorheol. Microcirc., Bd. 65, Nr. 3, S. 205–217, 2017.

[26]  J.-Y. Dong u. a., „Effect of oral l-arginine supplementation on blood pressure: A meta-analysis of randomized, double-blind, placebo-controlled trials“, Am. Heart J., Bd. 162, Nr. 6, S. 959–965, Dez. 2011.

[27]  D. Turck u. a., „L-carnitine and contribution to normal lipid metabolism: evaluation of a health claim pursuant to Article 13(5) of Regulation (EC) No 1924/2006“, EFSA J., Bd. 16, Nr. 1, S. e05137, 2018.

[28]  Biesalski, Hans Konrad et al., Ernährungsmedizin, 5. Aufl. Stuttgart / New York: Thieme, 2018.